Indice québec 30
2564,26
-0,59 %
INSTITUT DE RECHERCHE EN ÉCONOMIE CONTEMPORAINE
AccueilActualitésActualitésTransition énergétique: besoin d'une agence autonome

Note d'intervention no 49 - février 2017

Transition énergétique: besoin d'une agence autonome

6 février 2017

Cette note d’intervention vise à relever, en adoptant un point de vue critique, l’un des volets
positifs que comportait le projet de loi 106 concernant la mise en oeuvre de la Politique énergétique
2030 et modifiant diverses dispositions législatives. Comme on le sait, ce projet a été imposé
sous bâillon par le gouvernement alors que, assez unanimement, l’opposition et les groupes intéressés de la société civile demandaient qu’il soit scindé en deux afin d’adopter rapidement la partie de mise en oeuvre de la politique de transition, laissant le travail parlementaire se poursuivre autour du projet de loi sur les hydrocarbures, plus controversé.

Dans ce bras de fer autour des enjeux de politique énergétique, c’est le volet des énergies fossiles qui a pris toute la place du débat public, laissant dans l’ombre la stratégie gouvernementale de transition. Dans cette note nous mettrons donc l’accent sur la création de Transition énergétique Québec (TEQ), l’aspect le plus positif du projet de loi 106, qui est en même temps au coeur du scénario de transition énergétique que nous avons récemment présenté dans un rapport de l’IREC.


Vous pouvez télécharger cette note d’intervention ainsi que celles publiées récemment ici.

 

Bonne lecture!

Graphisme : Anne Brissette graphiste  |  Réalisation : NeXion