Indice québec 30
2700,76
0,39 %
INSTITUT DE RECHERCHE EN ÉCONOMIE CONTEMPORAINE
AccueilActualitésActualitésLe Québec à la croisée des chemins

Présentation de l'IRÉC au 85e Congrès de l'ACFAS

Le Québec à la croisée des chemins

15 mai 2017

Dans sa présentation, Noël Fagoaga faisait notamment le résumé d’un rapport de recherche produit par l’IRÉC en janvier dernier : Transition énergétique – amorcer une rupture, réalisé par les chercheurs Gilles L. Bourque, Noël Fagoaga, Robert Laplante et François L’Italien.

Le Québec se retrouve face à un grand défi concernant son portefeuille énergétique comme peut en témoigner la politique énergétique 2030. Des tendances révèlent une amorce de décou­plage entre l’évolution de la consommation énergétique et la croissance de l’économie au Québec due au remplacement du mazout - par l’hydroélectricité et la biomasse - et l’efficacité énergétique en milieu industriel. Cependant, le secteur des transports a, quant à lui, augmenté sa consommation énergétique durant la même période. Pour réaliser pleinement une transition énergétique ambitieuse, l’IRÉC se propose de détailler des propositions sur les filières en développement ou d’avenir telles que la maitrise énergétique, l’éolien, la biomasse/chauffage et les biocarburants. Ces propositions se basent sur des filières qui sont en développement. De par leur spécificité, chacune est concernée par le développement des régions du Québec qui ont un rôle actuel ou futur déterminant dans la transition. Les éléments importants de l’étude reposent sur : la création d’une agence en charge de la mise en œuvre de plans territoriaux d’efficacité énergétique, la révision de la politique actuelle de développement de l’éolien pour les régions, la structuration d’une filière de biomasse pour les systèmes de chauffe et le développement d’une filière de biocarburants issue d’une chaine logistique déployée à travers le Québec. Toutes ces propositions doivent être accompagnées de voies de financement adaptées et mobilisatrices permettant la création d’un écosystème financier, public et privé, capable de répondre aux enjeux de la transition. En complément, il est nécessaire de créer une fiscalité et une règlementation adaptées aux objectifs. Le Québec est à la croisée des chemins pour son avenir énergétique, il doit amorcer une rupture avec le modèle actuel et profiter du riche potentiel des régions pour mettre en valeur le territoire québécois et remplacer les énergies fossiles.

Vous pouvez télécharger la présentation complète, ainsi que les allocutions passées de l'IRÉC, ici.

Graphisme : Anne Brissette graphiste  |  Réalisation : NeXion