Indice québec 30
2636,76
0,26 %
INSTITUT DE RECHERCHE EN ÉCONOMIE CONTEMPORAINE
AccueilActualitésActualitésBannir les véhicules à combustion : pourquoi pas au Québec ?

Fiche technique no 16 - avril 2018

Bannir les véhicules à combustion : pourquoi pas au Québec ?

4 avril 2018

En juillet de l’an dernier, la France et la Grande-Bretagne ont fait les manchettes de l’actualité en annonçant, à quelques jours d’intervalle, leur engagement à bannir les véhicules à combustion interne (VCI) du marché des véhicules neufs, à l’horizon de 2040. Ces pays n’étaient pas les premiers à s’engager dans cette voie puisque la Norvège et les Pays-Bas les avaient précédés en prenant un tel engagement sur un horizon encore moins éloigné (2025 dans le cas de la Norvège). Néanmoins, un tel engagement de la part de deux des plus grandes économies du monde (5e et 6e selon les classements actuels), de surcroît des économies où se trouvent de puissants lobbys du secteur automobile, cela représente certainement un pas important, un signe indéniable du début de la fin de l’ère de l’utilisation des énergies fossiles dans les transports. Tout nouvel engagement dans cette direction ne peut qu’amplifier ce virage mondial vers une mobilité à faible émission carbone.

 

Cette seizième Fiche technique dresse un bref portrait des impacts estimés d’une mesure semblable appliquée au Québec.

Cliquez ici pour télécharger cette fiche ou celles publiées précédemment.

 

Bonne lecture!

 

Les fiches techniques visent, dans le format succinct d’un seul feuillet recto verso, à faciliter la compréhension d’un concept ou d’un calcul économique sur un thème précis d’intérêt public. En s’appuyant sur les résultats de recherches plus fouillées de l’IRÉC, elles offrent la possibilité de s’interroger sur les paramètres économiques des propositions dans l’actualité québécoise.

 

Crédits photos : Adam Ciesielski (freeimages.com)

Graphisme : Anne Brissette graphiste  |  Réalisation : NeXion